Pain Violet

Voici une recette qui ne manquera pas d’étonner au petit déjeuner !
Elle est tirée de l’excellent livre Pain Cocotte.


Comme tous les vendredis, je suis allé au marché pour retrouver mon maraîcher local (La ferme du Peuplier) qui par chance vendait le précieux sésame que je recherchais pour cette recette : des carottes violettes !


Pour me laisser fréquemment tenter par des légumes que je ne connais pas, j’avais déjà pu remarquer que l’eau de cuisson de ces carottes était particulièrement colorée… Cette recette utilise cette particularité, les carottes pouvant remplacer une partie de l’eau de notre pâte à pain !
Rassurez-vous, le pain ne goûte pas la carotte et n’en garde que la couleur.

Il est temps de réveiller le levain et de sortir la cocotte, on commence !


Ingrédients

Pour un beau pain

  • 350g de farine d’épeautre T70
  • 250g de farine d’épeautre T150
  • 200g de carottes violettes
  • 300g d’eau
  • 200g de levain
  • 14g de sel
  • graines de courges (optionnel)


Réalisation

  • La veille, sortir son levain du frigo et le rafraîchir afin qu’il soit prêt pour le lendemain.
    Par exemple 50g de levain + 100g d’eau et 100g de farine de seigle.
Un levain en pleine forme ! Le seigle, ça booste !
  • Le lendemain matin, cuire les carottes (200g) à la vapeur et les mixer avec 40g d’eau.
  • Fausse auto-lyse : Mélanger le levain, les farines, l’eau (hormis 50 g à utiliser lors du pétrissage) et la purée de carottes et laisser reposer 1/2 -1h.
  • Première fermentation : Ajouter le sel et pétrir la pâte. Lors du pétrissage, ajouter les 50g d’eau réservés un peu plus tôt. Laisser reposer 1-2 heures.
    • A la fin, le pain doit avoir visiblement levé (d’un tiers).
    • Faire quelques rabats pendant la fermentation avec les mains humides peut aider à faire en sorte que votre pain garde une bonne structure, mais ce n’est pas obligatoire.
  • Deuxième fermentation : Sur un plan de travail bien fariné, former votre pâton, et le placer dans un banneton bien fariné. Laisser reposer 2-3 heures jusqu’à ce que votre pâte ait bien levé.
    • Lorsque vous pouvez appuyer sur la pâte et que la trace de votre doigt s’efface tout doucement, c’est bon ! Si elle ne s’efface pas c’est trop tôt (ou beaucoup trop tard…).
  • Cuisson : Préchauffer le four avec votre cocotte en fonte à 250°C.
    Une fois la température atteinte, ouvrir la cocotte sans se brûler et renverser le pain dans la cocotte ! Vite quelques grignes et hop c’est parti pour 30 minutes à 250°C. Ensuite 10-15 minutes sans le couvercle pour dorer la croûte ou alors 15 minutes à 220°C couvercle fermé pour plus de suspens…


Quelques astuces ou points clefs de la recette

  • Si le levain, le pétrissage, le grignage ou la cuisson en cocotte vous effraient, regardez ma première recette de pain au levain où j’explique toutes ces étapes plus en détail !
  • Si vous n’avez pas encore de levain, procurez-vous en chez un vrai boulanger ou faites-le vous-même ! C’est vraiment magique !



Partager :

1 thought on “Pain Violet”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.