Levain de pomme

Voici une petite recette bien utile qui ravira les expérimentateurs en tout genre et les adeptes du Do It Yourself. Parfaitement en adéquation avec une vie plus en autonomie…

Levain de pomme

Il s’agit de réaliser un levain qui vous permettra de réaliser vos pains et de remplacer tout à fait la levure.

En effet, vous n’aurez besoin que de farine, d’eau, de levain et d’un peu de sel !

Je vous réfère aux 2 recettes que j’utilise presque quotidiennement pour l’instant :


Alors, comment faire facilement un levain, qui plus est un peu différent du levain traditionnel mais qui s’utilise comme celui-ci ?

Facile ! Je vous propose l’élaboration d’un levain de pomme.

Délicieux, il vous surprendra par la belle mie qu’il procure aux pains, sa saveur très légèrement fruitée et la belle coloration qu’il donne à la croute !

(Pour peu que vous n’utilisiez pas de farine de seigle, le pain n’aura pas le gout amer généralement associé au levain)

1. Préparation du jus de pomme fermenté

Prenez quelques belles pommes, rincez-les, coupez-les grossièrement sans même enlever le trognon et placez-les dans un bocal.

Couvrez d’eau et fermez hermétiquement.

Le lendemain secouez un peu le bocal et ouvrez le quelques secondes.

Recommencez l’opération 1x/ jour jusqu’à apercevoir des bulles dans l’eau qui commence à pétiller légèrement.

Filtrez le jus obtenu et ne gardez que celui-ci.

2. Élaboration du levain à partir du jus obtenu

Mélangez de la farine (p.ex froment 70%) en quantité relativement similaire avec une partie du jus précédemment obtenu (conservez le reste du jus au frigo).

La consistance doit être plus épaisse qu’une pâte à crêpes (mélanger rapidement celui-ci doit être un peu physique mais pas impossible non plus…).

Mélangez vigoureusement et refermez le bocal hermétiquement.

Le lendemain, ajoutez au mélange précédent un peu de farine et de jus qu’il vous restait conservé au frigo.

Le sur-lendemain idem.

Votre levain est prêt ! Nourrissez-le encore avec la fin du jus et un peu de farine et utilisez-le dès le lendemain matin comme un levain traditionnel 😉

Par la suite, conservez votre levain de pomme dans un bocal hermétique et nourrissez-le de temps en temps avec de l’eau et la farine de votre choix comme n’importe quel levain 😉

C’est toujours la même chose, votre levain sera prêt à être utilisé lorsqu’il sera en pleine forme, au maximum de sa poussée (quand il fera de petites bulles).
3h après l’avoir nourri s’il fait chaud, après une nuit entière s’il fait plus froid…

Au début il faut un peu observer son levain pour voir combien de temps il prend pour monter puis redescendre afin de savoir quand il peut être utilisé… Trop tôt ou trop tard, c’est comme si vous n’en aviez pas mis et votre pain sera plat… Utilisé au bon moment, il fera monter votre pain et vous donnera une belle mie bien aérée 🙂 Vous comprendrez vite votre nouveau compagnon !

Merci à http://www.floured.fr/levain-de-fruits/ qui m’a donné envie d’essayer sa recette de levain de pomme ! Et surtout à ma cousine Stéphanie qui m’a convaincu après l’avoir testé en premier !

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *