Gâteau licorne

Gâteau licorne

 

 

 

Un jour, au détour d’une discussion avec un de mes garçons, il me dit : “j’adore les licornes!”…étonnant ? oui et non car il a toujours aimé les mondes fantastiques et leurs histoires, et ce depuis qu’il est tout petit…il n’y a pas d’âge pour rêver!

Cette petite phrase n’est pas tombée dans l’oreille d’une sourde et il y a quelques jours en pensant à ce que j’allais faire comme gâteau pour son anniversaire, je me suis dit, une licorne….? mais oui! un gâteau licorne, c’est ça qu’il me faut!

Ni une ni deux, un petit tour sur le net à la recherche d’idées et le tour était (presque!) joué!

J’avoue que j’ai un peu galèré avec la crème au beurre meringuée mais au bout du troisième essai (et mon dernier paquet de beurre!), j’y suis finalement arrivée! eurêka!!

J’aurais du la battre quelques secondes de plus, mais, après mes deux ratages parce que j’avais trop battu la crème, je me suis dit, non, je ne vais pas risquer de tout perdre et tant pis s ‘il y a un peu de beurre mal incorporé, on fera avec!

Note à moi-même: penser à faire des provisions de beurre la prochaine fois que je ferai cette crème!

Le gâteau est loin d’être parfait, mais pour une première je trouve que cela aurait pu être pire!

Faire la corne et les petites oreilles m’ont beaucoup amusée, un peu comme lorsque enfant je jouais à la plasticine….

Ici j’ai fait un molly cake au chocolat pour respecter les goûts du principal intéressé du jour avec quelques cerises amarena glissées ici et là dans la crème entre les couches du gâteau pour plus de gourmandises.

Quant à la déco, ne voulant plus utiliser (dans la mesure du possible!) des colorants bourrés de E en tout genre (une de mes résolutions de nouvelle année!)  je me suis tournée vers des colorants naturels qui je dois le dire m’ont heureusement surprise ….

Le gâteau a été réalisé sur deux jours…. voire trois si on compte le modelage de la corne et des oreilles.

Jour 1 les oreilles, la corne et les yeux de la licorne en pâte à sucre (seuls éléments contenant des colorants artificiels mais qui ne seront pas mangés…ils sont là juste pour la déco)

Jour 2 le Molly cake au chocolat et une première crème au beurre meringuée

Jour 3 la deuxième crème au beurre meringuée pour les finitions et la déco du gâteau

 

 

 

Le Molly cake

Moule de 18 cm de diamètre et 10 cm de haut

  • 200 g d’oeufs (environ 5 selon leur grosseur)
  • 333 g de sucre (toujours de canne pour moi)
  • 333 g de crème liquide entière
  • 266 g de farine (T 65 ici mais une T55 aurait convenu aussi)
  • 70 g de cacao non sucré
  • 12 g de levure chimique
  • voici le moule que j’ai utilisé

 

Réalisation

Préchauffez votre four à 150°.

Chemisez votre moule de papier cuisson pour avoir facile au démoulage (fond et côtés).

Tamisez ensemble les éléments secs: la farine, le cacao et la levure chimique.

Dans un premier bol, commencez par battre votre crème en chantilly et réservez.

Dans un autre bol, battez les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Incorporez petit à petit le mélange farine/cacao/levure au mélange d’oeufs et de sucre.

Ajoutez ensuite un peu de crème battue en chantilly et mélangez sans faire trop attention, c’est juste pour détendre le mélange.

Incorporez ensuite délicatement le reste de crème.

Versez le mélange dans votre moule, lissez un peu la surface et enfournez pour 1h30 à 150°.

Résistez à l’envie d’ouvrir votre four en cours de route sous peine de voir votre chez d’oeuvre s’effondrer!

Attendez 10 minutes après la fin de cuisson avant d’ouvrir votre four pour les même raisons!

Démoulez-le ensuite sur une grille et laissez-le bien refroidir avant de le découper en 4 disques (si le dessus n’est pas très plat, découpez une fine tranche pour l’égaliser un peu).

 

 

La crème au beurre meringuée

Il vous faudra réaliser deux fois cette recette de crème pour tout le gâteau.

Une première pour garnir les couches du gâteau et faire son pourtour et une seconde pour décorer le gâteau de volutes colorées.

Pour UNE “quantité”

  • 220 g de sucre
  • 68 g d’eau
  • 132 g de blancs d’oeufs
  • 250 g de beurre pommade (pas fondu!! juste pommade)
  • des colorants pour colorer votre crème pour la décoration finale de votre gâteau

 

Réalisation

Mettez vos blancs d’oeufs dans le bol de votre robot prêts à être battus et réservez.

Mettez le sucre et l’eau dans une casserole et faites chauffer le sirop jusque 121°.

Lorsque le sirop est à 110°, commencez à battre vos blancs d’oeufs à vitesse moyenne.

Lorsque le sirop est à 121°, retirez-le du feu et versez-le doucement en un fin filet sur vos blancs d’oeufs (robot toujours à vitesse moyenne).

Lorsque tout le sirop a été versé, augmentez la vitesse de votre robot au maximum jusqu’à ce que la meringue soit à température ambiante (environ 6-7 minutes).

Une fois cette belle meringue lisse et brillante obtenue, toujours à l’aide de votre robot revenu en vitesse moyenne, incorporez petit à petit le beurre pommade.

Ne battez pas l’ensemble trop longtemps sous peine de voir votre crème se déliter tout à fait! dès que le beurre est incorporé, c’est bon, arrêtez tout!

La crème sera très légère et bien lisse!

Réservez-la au frigo si vous ne savez pas l’utiliser tout de suite.

Pour la deuxième recette/quantité de crème, procédez de la même façon, et lorsque la crème est terminée, divisez-la en deux ou trois parts et colorez chaque quantité de la couleur de votre choix.

Ici je suis partie sur 3 couleurs, mais j’aurais très bien pu n’en faire qu’une ou deux…question de goût! 😉

Mettez ensuite chaque couleur dans une poche à douille munie d’une douille cannelée, ou autre selon vos envies!

 

 

Les éléments décoratifs : Oreilles, yeux, corne

  • de la pâte à sucre blanche que vous colorerez vous-même (en noir, jaune, rose)

ou bien

  • un peu de pâte à sucre rose (pour l’intérieur de l’oreille)
  • de la blanche (pour les oreilles et éventuellement la corne)
  • un tout petit peu de noire (pour les yeux)
  • de la poudre irisée dorée si vous utilisez de la pâte à sucre blanche pour la corne  (–> à mettre au pinceau)
  • éventuellement de la jaune si vous ne voulez pas colorer la corne avec de la poudre irisée

 

 

Réalisation

Pour les décors en pâte à sucre, vous pouvez les faire quelques jours à l’avance et les conserver à l’air libre au sec;  ils durciront un peu mais cela n’est pas bien grave…

De façon générale je déconseille toujours à mes invités de consommer les éléments en pâte à sucre, cela n’apporte rien d’intéressant ni en goût ni autre…. des colorants et des sucres artificiels, rien qui ne justifie de les manger!

Pour moi ils sont juste là en décoration….

Faites vos différents éléments de décoration avec la pâte à sucre et piquez-les chacun (sauf les yeux) dans une petite pique en bois style cure-dent pour les oreilles et pic à brochette recoupé pour la corne.

Pour cette dernière, il suffit de faire un boudin de pâte à sucre d’environ 40 cm en essayant que le diamètre de celui-ci aille en diminuant.

Après, il suffit d’enrouler ce boudin autour du pic à brochette…. et voilà, vous obtenez une jolie corne qu’il vous suffira de “peindre” (avec un pinceau réservé à un usage alimentaire) avec de la poudre irisée.

Pour les oreilles, faites 2 triangles blancs  pas trop fins (+- 8 mm) sur lesquels vous appliquerez 2 triangles roses plus petits (et plus fins); vous repliez un peu le tout et vous piquez une petite pique en bois au centre dans l’épaisseur.

 

 

Montage

Une fois le gâteau cuit et refroidi, découpez-le en 4 disques (après avoir éventuellement égalisé le dessus du gâteau pour avoir une surface plate).

Comme premier disque, prenez celui que vous avez éventuellement égalisé (qui initialement était le dessus du gâteau).

Déposez-le sur votre plat de service (ou un plateau tournant si vous en avez un) et couvrez-le d’une belle couche de crème.

Enfoncez quelques cerises amarena (ou autres fruits de votre choix éventuels) et couvrez du second disque de gâteau.

Recouvrez à nouveau de crème et de fruits et faites pareil pour toutes les autres couches de gâteau.

Terminez par une fine couche de crème sans fruits sur le dernier disque (qui initialement était le fond de votre gâteau dans le moule; de cette façon le dessus sera bien plat)….

Faites prendre le tout un peu au frais histoire de solidifier la crème puis reprenez le gâteau et garnissez le pourtour et le dessus de façon plus régulière et nette en vous aidant d’une spatule ou autres outils pour étaler la crème.

Cette année j’ai investi (façon de parler!) dans un plateau tournant basique qui facilite grandement la tâche pour étaler plus harmonieusement la crème; j’en suis ravie!

 

Une fois le gâteau lissé, remettez-le au frais avant de continuer la décoration (que vous pouvez réaliser le lendemain).

Préparez vos poches avec vos douilles cannelées et les crèmes colorées.

Ici j’avais préparé 3 poches: une de crème rose pâle, une deuxième d’un rose un peu plus soutenu et une troisième bleu pâle; les colorants utilisés ici sont naturels, mais libre à vous de prendre ceux que vous préférez !

Sortez votre gâteau du réfrigérateur, et plantez les éléments du décor.

La corne presque au centre, les oreilles de part et d’autre de la corne et les yeux en -dessous.

Une fois le décor planté, il ne vous reste plus qu’à faire la chevelure de votre licorne en faisant des rosaces de couleurs et de tailles différentes un peu partout.

Ici j’ai couvert tout le dessus, et un peu en descendant, mais vous pouvez très bien descendre beaucoup plus bas!

Laissez libre cours à votre imagination et votre fibre artistique…

Remettez votre gâteau au frais (en évitant l’humidité pour votre pâte à sucre) jusqu’au moment de déguster….

Happy Birthday!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *