Couques de Rins

Voici une recette (encore à améliorer?) de mes premières couques de Rins.
La couque de Rins est une variante assez proche de la couque de Dinant.
Elle est un peu plus moelleuse que sa grande sœur; cela semble provenir du sucre qui n’est pas présent dans la recette de la couque de Dinant mais bien dans la couque de Rins.
On doit la couque de Rins à Jean-François Rins, un ouvrier pâtissier dinantais qui, le premier, eut l’idée d’incorporer du sucre à la pâte des couques de Dinant en plus du miel.
De cette “erreur”, volontaire ou pas, est née cette variante moelleuse de la couque de Dinant.
L’ajout d’épices donne une saveur qui n’est pas sans rappeler celle du pain d’épices…Personnellement, je n’ai jamais mangé de couque de Rins, mais Pierre-Emmanuel (il se reconnaîtra!) qui les adore et qui a retranscrit cette recette selon ses souvenirs a retrouvé avec joie cette saveur d’antan qu’il appréciait énormément… Merci à lui d’avoir fait des recherches et de m’avoir transmis sa façon de faire!
En tout cas, je dois bien avouer que cette couque de Rins est absolument délicieuse! J’adore!! Une recette à faire et à refaire sans aucune hésitation!











Ingrédients

  • 200 gr de farine (ici T65)
  • 200 gr de miel (j’ai utilisé un miel de printemps, plutôt doux)
  • 100 gr de sucre de canne
  • un soupçon de levure chimique (2g)
  • Épices : de la cannelle, de l’anis étoilé, des clous de girofle, du gingembre et autres selon vos goûts; faites votre propre mélange selon vos préférences ou bien prenez un mélange tout fait d’épices à pain d’épices, cela conviendra parfaitement!
    J’ai mis 1 grosse cuillère à soupe d’un mélange tout fait ” Epices de Noël ” de chez Terra Madre.

    Pour faciliter le mélange des différents ingrédients, j’ai ajouté 2 càs d’eau…à vous de voir comment se comporte votre pâte…cela ne sera peut-être pas nécessaire….
    Avec ces quantités, j’ai obtenu 12 couques…à voir selon la grandeur de l’emporte pièce choisi….





Réalisation

Préchauffez votre four à 210°.
Mélangez la farine, le sucre et les épices.
Incorporez ensuite le miel (chauffé très doucement) pour le rendre plus liquide.
Pétrissez le tout jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et homogène.
Vous pouvez ajouter un tout petit peu d’eau si la pâte a du mal à s’amalgamer (1 ou 2 càs).
Étalez la pâte obtenue au rouleau à pâtisserie (entre deux feuilles de papier cuisson ou feuilles silicone pour avoir plus facile) sur une épaisseur de +/- 1 cm en farinant si nécessaire; à l’aide d’un emporte pièce, découpez les formes désirées.
Enfournez pour 10 min à 210°C en surveillant bien la cuisson; chaque four est différent!
Les couques doivent être dorées sans être brûlées et encore un peu molles; elles durciront en refroidissant.
Laissez refroidir et savourez avec modération (ou pas!), ce qui ne sera pas aussi simple qu’il n’y parait!
Régalez vous!!







Partager :

4 thoughts on “Couques de Rins”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *