Spéculoos

Spéculoos

spéculoos

Avant d’aller rechercher un des enfants cet après-midi, comme j’étais un peu en avance, je me suis arrêtée dans un magasin qui vend du matériel de cuisine…
J’y vais de temps en temps et il est rare que je ressorte sans achat!
Cette fois, j’ai craqué pour des petits moules à spéculoos!
J’en ai déjà quelques-uns, en bois comme il se doit, mais il faut dire que c’est parfois un peu la galère pour bien les démouler sans trop les abîmer…. ici, ce que j’ai trouvé, c’est une petite plaque en silicone de chez Lurch avec six empreintes de biscuits.

Spéculoos
Je ne comptais pas les enfourner sur cette plaque, même si c’est fait pour, car 6 à la fois, c’est bien peu pour une fournée!
Je pensais simplement m’en servir pour éviter la corvée du transfert du biscuit moulé dans le bois vers la plaque de pâtisserie.
Mais après avoir essayé, le rendu est beaucoup plus joli lorsque on les cuit sur cette plaque….alors, j’ai cuit la plaque en même temps que d’autres formes faites avec des emporte-pièces pour rentabiliser chaque fournée.
Et par la même occasion, je me suis rendue compte que je n’avais pas encore publié ici la recette des spéculoos…. j’en ai déjà testé beaucoup, mais c’est celle-ci que je préfère; j’ai d’ailleurs remarqué que c’est la même que celle retranscrite à l’arrière du moule acheté hier…..
Je ne fais plus que celle-là car je ne vois pas comment ces petits biscuits pourraient être encore meilleurs!

Pour une bonne quarantaine de biscuits

  • 250 gr de farine
  • 175 gr de beurre mou (s’il sort du frigo, il suffit de le mixer seul (thermomix –> vit 5 quelques secondes) pour le ramollir)
  • 175 gr de cassonade (cassonade pour les “nordistes”= vergeoise brune pour les “sudistes”)
  • 1 oeuf
  • 1 càc de levure chim
  • 1,5 càs d’épices à spéculoos

Ici, j’ai mis le sucre sous forme de cassonade-vergeoise à raison de 75 gr et j’ai complété avec du sucre complet muscovado.

”Le sucre muscovado (ou “mascobado”) est un sucre de canne complet, non raffiné en provenance de l’Ile Maurice, de couleur brun foncé avec une forte teneur en mélasse, ce qui lui procure un goût prononcé. Pour le fabriquer, le jus extrait de la canne à sucre, appelé vesou, est chauffé. Lorsque tout le liquide est évaporé, le résidu est séché puis broyé.

Source: Wikipedia

Réalisation

Mélangez tous les ingrédients afin d’obtenir une pâte homogène –> 10 sec vit 6

Etalez la pâte sur une toile siliconée ou sur du papier pâtisserie (pour ne pas que cela colle, recouvrez la pâte d’un film plastique alimentaire ou d’une autre toile siliconée et aplatissez au rouleau à pâtisserie sur une épaisseur de +- 5 mm; puis, enlevez la toile ou le plastique du dessus).
Découpez les formes à l’emporte-pièce en les espaçant un peu mais ne les décollez tout de suite; laissez tel quel et mettez au réfrigérateur quelques minutes.

Sortez le tout du frigo et enlevez l’excédent de pâte qui entoure vos formes.
En procédant ainsi vous éviterez de manipuler les formes au risque de les déformer ou de les casser (la pâte est assez molle).

Récupérez le surplus de pâte et recommencez la même chose jusqu’à épuisement de la pâte.

Faites cuire 15 min à 160°.

Ne vous inquiétez pas si les biscuits sont encore mous à leur sortie du four, ils durciront très vite après leur sortie.
Décollez-les et laissez-les refroidir.
Ils sont croustillants à souhait !

Bon appétit!!

spéculoos

spéculoos

Spéculoos