Douceur de grenade….

Douceur de grenade….

 

Il y a quelques jours, en faisant mes courses, je suis tombée nez à nez avec des grenades et, presque aussitôt, elles se sont retrouvées dans mon panier….

Cela fait bien dix ans que je n’en n’avais plus acheté, depuis le jour en fait où j’avais voulu réaliser une vraie grenadine maison….grenadine qui avait terminé son périple dans l’évier tellement le goût était amer et peu agréable….

Avec le recul je pense que j’avais du laisser la peau blanche, peau qui apparemment donne un goût assez amer…. 

Cette fois, j’ai “épluché” soigneusement le fruit en évitant de faire éclater les précieuses perles et j’ai décollé ces dernières très délicatement….

J’en ai croqué quelques unes histoire de savoir quel goût cela avait ….. et c’est vraiment fabuleux!

Le goût est super bon, très rafraîchissant et loin de tout ce dont je croyais me souvenir….

En plus, je trouve que c’est un merveilleux fruit, très beau et ses petites perles sont comme des petits rubis qui ne demandent qu’à révéler leur saveur!

J’avais envie de faire un bon sirop, puis j’ai changé d’avis préférant les déposer délicatement sur un nuage de crème…. un régal!

Quand en plus on connait tous les bienfaits que peuvent nous apporter ces fruits, on se demande pourquoi on s’en priverait? si ce n’est le fait qu’elle ne soit pas un produit local et peut-être même plus de saison au mois d’avril…. ?
Les graines pulpeuses appelées arillés et son jus ont une forte teneur en antioxydants.

Parmi une quarantaine de fruits (dont les fraises, les framboises, les bleuets et le cassis), c’est la grenade qui se retrouve en tête de liste !

Les graines et le jus auraient des effets bénéfiques sur la santé cardio-vasculaire, les cellules cancéreuses et certains troubles neurologiques.

Des études réalisées chez l’animal révèlent que le jus de grenade pourrait avoir un effet neuroprotecteur; il protégerait le cerveau en cas de lésions reliées à des problèmes de naissance et aurait des effets bénéfiques sur les signes neurologiques liés à la maladie d’Alzheimer.

Des recherches préliminaires indiquent que la grenade aurait possiblement aussi des propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et antivirales….

Source: Passeport santé

Après toutes ces précieuses informations, passons à la recette….simplissime !

 

Pour 4 verres

  • 2 grenades
  • 2 blancs d’oeufs
  • 40 gr de sucre
  • 120 gr de mascaprone
  • 80 ml de crème liquide

 

Réalisation

 

Commencez par récolter les petites perles contenues dans la grenade.

Faites une entaille sur tout le pourtour du fruit (entaillez la peau blanche uniquement) sans aller jusqu’aux graines; faites pivoter le fruit entre vos mains de façon à détacher les deux parties l’une de l’autre.

Décollez délicatement toutes les graines…. sur une vidéo j’ai vu que certains retournaient le demi fruit sur une soucoupe puis qu’il suffisait de tapoter le dessus  à l’aide d’une cuillère pour que toutes les graines se retrouvent dans la soucoupe; chez moi cela n’a réussi à décoller que quelques graines; j’ai donc utilisé mes doigts et cela s’est révélé beaucoup plus efficace!

Battez vos blancs en neige ferme en ajoutant petit à petit le sucre afin d’obtenir une meringue brillante; réservez.

Commencez à battre votre crème liquide en chantilly et lorsqu’elle commence à se tenir un petit peu, ajoutez le mascarpone et continuez à battre le tout jusqu’à obtenir un mélange assez ferme.

Ajoutez délicatement les blancs en neige.

Pour le dressage, il suffit d’alterner les couches de crème et de grenade en essayant de terminer par une couche de fruit pour que ce soit encore plus joli!

Mettez au frais jusqu’au moment de servir.

Bon appétit!!